Mark Stevens


Mini-biographie:
Je voulais rendre hommage à cet acteur et réalisateur qui me semble un peu oublié mais que les aficionados du genre connaissent. En effet, qui ne se rappelle pas de ce film La fosse aux serpents d'Anatole Litvak avec Olivia De Havilland (1948) ou de Jack Slade ou encore La vengeance de Scarface qui marquait les débuts d'une certaine Felicia Farr. Mark Stevens était un mélange de Dana Andrews et de Lew Ayres. Il débute à la Warner en 1946 avec un film de John Berry dans From this day forward au côté de Joan Fontaine, film inédit en France. Il est vrai qu'il eut une carrière assez hétéroclite mais c'est dans le western qui gagnera ses galons, au milieu des années 60, il se retirera à Majorque pour s'occuper de son restaurant et tournant de temps à autres des productions européenes. Je pense que cet acteur aurait du être une plus grande star que ce que nous connaissons de lui. Merci monsieur Mark Stevens. Pour la petite histoire Mark Stevens débutera sa carrière sous le pseudo de Stephen Richards.
james

C'est en revoyant le très "énigmatique" et superbe Jack Slade que j'ai voulu faire un message sur cet acteur qui dans son pays a un audit de considération comme cela n'est pas possible.

Il touchera aussi à tous les genres : polar, western, guerre, comédie. Mais, c'est surtout dans le polar et le western qu'il excellera le plus et bien entendu pour notre plus grand plaisir.

Dans le polar deux films ont retenu mon attention et celles des aficionados:
Cry veangence
Time table

Et dans le western:
Gun fever
Tierra de fuego

qui sont excellents et de surcroit réalisés par Mark Stevens lui-même, appliquant ce proverbe "on est jamais mieux servis que par soi même" et le résultat est très prenant.

On le retrouve aussi dans Objectif burma de Raoul Walsh mais faudra et surtout attendre le début des années 50 pour le voir émerger enfin .

Très bon acteur de série"B". On ne peux pas non plus faire une ressemblance avec Dana Andrews, il ne connu en Europe jamais de grande popularité, dommage.
Sur la fin des années 60, il s'orientera en Europe pour y tourner des westerns et s'occuper de son restaurant. Nous regrettons qu'il n'ait pas continué dans la réalisation car très intelligent dans la manière de faire des films avec un réel talent hors limite.

Jack Slade, oh! pardon, Mark Stevens est décédé à Majores en Espagne en 1994. Nous ne l'oublions pas.
james


Filmographie sélective :

Messages sur les forums CineFaniac
Mark Stevens


20 film(s) critiqué(s) sur les forums CineFaniac :

DVD/Blu-Ray testés :
Test DVD - Test DVD - Test DVD -





Mark Stevens critique, Mark Stevens biographie, Mark Stevens DVD, Mark Stevens western, Mark Stevens film, Mark Stevens cinéma, Mark Stevens filmo, Mark Stevens affiche, Mark Stevens affiches

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2019