Lloyd Nolan


Mini-biographie:


Lloyd Nolan est un second-rôle inoubliable. Sa carrière a été marqué par des rôles de détectives, agents de FBI et aussi de crapules, policier corrompu, ...

Il débute sa carrière à Broadway. Puis au milieu des années 1930, il signe un contrat avec la Paramount. Son tout premier film sera à la Warner Brothers et pas des moindres. Aux côtés de James Cagney, il tournera dans 'G' Men. Ce chef d'oeuvre évoquait le travail des agents du FBI.

En 1936, il formera un trio avec Fred MacMurray et Jack Oakie dans La légion des damnés (The Texas Rangers). Il sera un pistolero menaçant.


1940 sera l'année du premier film d'une série de 7. Nolan y trouvera l'un de ses meilleurs rôles : le détective Michael Shayne. Adapté des romans de Brett Halliday, ces 7 films furent des séries B dans la veine des autres films de détective du studio tels que les Charlie Chan ou les M. Moto. Aujourd'hui tombés dans l'oubli général, ces films ont pourtant un charme évident avec beaucoup d'humour malgré leur petit budget.


Bande-annonce de Man who wouldn't die



Affiche de Dressed to Kill


En 1942, Time to kill sera le dernier film où Nolan interprétera le détective. Ce film est d'ailleurs adapté d'un roman de Raymond Chandler (The High Window).
Le rôle sera reprise 4 ans après par Hugh Beaumont puis en série télévisée.

Par la suite, Nolan sera à l'affiche de Bataan en 1943. Puis en 1945, dans le film noir documentaire La Maison de la 92e rue, il interprète un agent du FBI. Nolan reprendra ce rôle dans La dernière rafale en 1948. Ce film montres les coulisses du FBI.


Il participe à Quelque part dans la nuit (Somewhere in the Night) 1946 un autre film noir solide de Joseph L. Mankiewick, à ses débuts. Lloyd Nolan interprète une fois de plus un détective.



Bande-annonce de Quelque part dans la nuit (Somewhere in the Night) 1946


En 1947, il participe à La Dame du Lac (Lady in the Lake), un polar unique avec l'utilisation du procédé de la caméra subjective.
Le début des années 1950 lui vaut un rôle dans Easy Living où il est l'entraineur de Victor Mature et dans Aventure dans le Grand Nord, produit par la société de production de John Wayne.
Outre ses films, il revient au théâtre dans la pièce The Caine Mutiny Court Martial où il interprète brillamment le capitaine Queeg (rôle tenu par Humphrey Bogart dans le film de 1954) et obtiendra un Emmy Award à ce titre.

Mais, il fera un virage vers les séries télévisées. C'est ainsi qu'il jouera dans Wagon Train, Bonanza, Les Incorruptibles, Laramie, Daniel Boone.
Il sera l'invité de Mannix à l'occasion du pilote et sera le premier client de Joe Mannix.


Entre temps, il accumule quelques films : Portrait In black, un brillant mélodrame avec Lana Turner, produit par Ross Hunter. Il suivra la vague des films catastrophes des années 1970 avec Airport et Tremblement de terre (Earthquake).



En 1985, pour l'un de ses derniers rôles, il participe à la série Arabesque (Murder, She Wrote).

Au travers de 150 rôles, Lloyd Nolan a marqué l'écran surtout dans des séries B. Il n'a jamais été nominé aux Oscars. Sa carrière a été très remplie et pas seulement au cinéma mais aussi sur la petite lucarne et au théâtre.

Rédigé par Cole Armin


Filmographie sélective :

Messages sur les forums CineFaniac
Lloyd Nolan


20 film(s) critiqué(s) sur les forums CineFaniac :

DVD/Blu-Ray testés :
Test Blu-Ray - Test Blu-Ray - Test Blu-Ray - Test DVD - Test DVD - Test DVD - Test DVD -





Lloyd Nolan critique, Lloyd Nolan biographie, Lloyd Nolan DVD, Lloyd Nolan western, Lloyd Nolan film, Lloyd Nolan cinéma, Lloyd Nolan filmo, Lloyd Nolan affiche, Lloyd Nolan affiches

FORUM

Forums

RÉSEAUX SOCIAUX

© CineFaniac 2005 - 2019